RDC: la médiation des Eglises d'Afrique repart sans avoir rencontré Kabila

Joseph Kabila, le 3 février 2015.
© AFP PHOTO / CARL DE SOUZA

Une délégation de la CETA, conférence des Églises de toute l'Afrique, est arrivée depuis le début de la semaine dernière en RDC. Cette délégation, conduite par Monseigneur Valentine Mokiwa, président en exercice de l'organisation, est venue pour une mission de paix. Elle peinait à rencontrer le chef de l'Etat et sa famille politique. Elle s'en est d'ailleurs plainte à la presse. Finalement juste avant qu'une partie de la délégation ne prenne l'avion, Nehemie Mwilanya, le directeur de cabinet du président, l'a reçue. 

C'est une mission de médiation et c'est pour essayer de comprendre les tenants et les aboutissants de la crise actuelle dans le pays que Mgr Valentine Mokiwa, de nationalité tanzanienne, est arrivé à Kinshasa à la tête d'une délégation de la CETA, la conférence des Eglises de toute l'Afrique.

Cette délégation a eu des entretiens avec Mgr Marini Bodho, président honoraire du Sénat, le nonce apostolique, les chefs des confessions religieuses, les ambassadeurs des Etats-Unis, de l'Union européenne et des pays africains. Elle a également rencontré le chef de la Monusco, le vice-président de la Céni et le leader de l'UDPS également président du comité des sages du Rassemblement de l'opposition Étienne Tshisekedi.

Avec leurs interlocuteurs, Mgr Valentine Mokiwa et les membres de sa délégation ont abordé des questions liées à la situation du pays. Ils se sont particulièrement intéressés à la crise politique et aux événements des 19 et 20 septembre dernier, regrettant la mort de plusieurs personnes lors des manifestations organisées par l'opposition. Plus jamais ça, ont recommandé les membres de la CETA qui ont quitté Kinshasa ce lundi sans avoir rencontré le président Kabila. Juste avant qu'une partie de la délégation ne prenne l'avion, Nehemie Mwilanya, le directeur de cabinet du président, l'a reçue.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.