Mali: la vidéo d'une double exécution diffusée par Aqmi

Des militaires français patrouillent à pied dans la ville de Kidal, au nord du Mali.
© AFP PHOTO/KENZO TRIBOUILLARD

Au Mali, une vidéo publiée par l'agence de communication d'al-Qaïda au Maghreb islamique a été diffusée sur internet. On y voit deux hommes être abattus, accusés d'être des espions et d'avoir causé la mort de nombreux fidèles d'Aqmi.

La vidéo de 22 minutes a été mise en ligne puis relayée par l'agence officielle d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Elle montre l'exécution de deux hommes maliens accusés d'avoir collaboré avec les militaires français et les autorités mauritaniennes.

Elle signe un retour en force d'Aqmi au Mali, qui était beaucoup moins présent ces derniers mois. Le risque étant que des partisans d'al-Qaïda au Maghreb islamique finissent par basculer du côté d'Ansar Dine, un autre groupe terroriste qui lui s'est montré très actif. Ce retour sur la scène médiatique est à mettre en relation, selon les analystes, avec l'allégeance récente du groupe al-Mourabitoune à l'organisation Etat islamique.

C'est donc une manière de montrer les muscles, mais pas forcément de la meilleure des manières, car la marge de manœuvre des terroristes réside dans le soutien plus ou moins franc de la population. Cette vidéo, « ce n'est pas bon pour l'ancrage local », pensent des analystes de l'ONU.

D'autres experts estiment qu'Aqmi manie à la fois la carotte et le bâton. A la fin de la vidéo, un homme accusé d'être un espion est finalement gracié après s'être repenti.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.