Republier
RDC

Le signal de RFI coupé à Kinshasa, qu’en pensent les participants au dialogue?

Le palais du peuple, le Parlement congolais.
© RFI/Habibou Bangré

Impossible ce lundi encore d'écouter RFI dans la capitale congolaise. C’est le 4e jour de silence radio. Le signal est coupé depuis la nuit de vendredi à samedi, juste avant une manifestation annoncée de l'opposition. Une mesure qui a suscité beaucoup de réactions de la communauté internationale. Les Etats-Unis, par exemple, se disent préoccupés par cette mesure qui intervient après la signature d'un accord politique le 18 octobre 2016, entre la majorité et une frange de l'opposition. Un accord qui prône pourtant des mesures de confiance.

Lors du dialogue national, le co-modérateur de la majorité était Alexis Thambwe Mwamba. Et le ministre congolais de la Justice ne donne pas beaucoup de précision quant à cette coupure de signal : « Non, non. Je ne pense que c’est une question qui va être réglée très rapidement. Je peux vous assurer. »

Le co-modérateur de l’opposition, le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vittal Kamerhe, est lui plus volubile : « Non, c’est inacceptable puisque c’est une restriction de l’espace médiatique dans notre pays. Moi, je crois que ce genre de mesure, nous devons les éviter si nous voulons effectivement aller de l’avant. Nous voulons la décrispation, mais en même temps, nous ne voulons pas fermer le signal de radio Okapi ou Radio France internationale. Nous n’avons rien à cacher, donc on doit ouvrir ces radios et communiquer ».

Pour rappel, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a expliqué ce matin à RFI que si son signal était coupé à Kinshasa, c’était pour « avoir relayé un message de l’opposition défiant les mesures de sécurité et d’ordre public prises par les autorités ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.