La mortalité infantile: une inégalité mondiale

Dix pays africains continuent d'afficher un taux de mortalité infantile supérieur à 90 pour 1 000.
© AFP PHOTO / JUNIOR D. KANNAH

Près de 6 millions d'enfants continuent de mourir chaque année, dont plus de 60 % dans les pays africains et asiatiques. C'est le constat que fait le magazine The Lancet dans une étude publiée ce vendredi 11 novembre.

« Que près de 6 millions d'enfants de moins de 5 ans continuent à mourir dans le monde est inacceptable », commente le Professeur Byass qui a participé à cette étude.

Les causes principales des décès sont les complications dues à une naissance prématurée, à la pneumonie ou bien aux incidents provoqués par l'accouchement. Pourtant 114 pays ont déjà atteint l'objectif fixé par les Nations unies d'un taux de mortalité infantile inférieur à 25 pour 1 000. Cependant dix pays africains continuent d'afficher un taux supérieur à 90 pour 1 000, avec en tête, l'Angola, le Tchad et la Somalie.

En Asie, la Chine a, quant à elle, enregistré des progrès spectaculaires, mais compte toujours un taux élevé de décès liés à des malformations congénitales (plus de 20%).

Des progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses comme le paludisme, la diarrhée ou la rougeole ont permis de réduire considérablement la mortalité infantile dans le monde depuis 2010, même si les chiffres utilisés par certains pays sont peu fiables, affirme le magazine The Lancet.

En Afrique, l'étude préconise de développer en priorité la vaccination et l'utilisation des antibiotiques. Dans les pays développés, la prévention doit surtout se porter sur les accidents domestiques qui touchent de nombreux enfants en bas âge.

A (re) écouter → Kenya: réduire la mortalité infantile (Reportage Afrique)

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.