Crise dans le Pool: Mathias Dzon demande une conférence nationale

Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool.
© Laudes Martial Mbon / AFP

« Ce qui se passe dans le Pool n'est pas une crise mais le fait de bandits dirigés par le pasteur Ntumi »... Les déclarations mercredi matin du président congolais Denis Sassou Nguesso font réagir l'opposition congolaise. « Pour moi il n'y a pas de crise », assurait encore le président Sassou Nguesso. Une affirmation qui fait réagir Mathias Dzon, le leader de l'Alliance pour la République et la démocratie (ARD). Il appelle les autorités à dire exactement ce qui se passe dans cette région, à en retirer les forces armées et à convoquer une conférence nationale où toutes les parties seraient invitées.

Nous pensons qu'il y a une crise véritable dans le Pool... Nous avons proposé au gouvernement de retirer toutes ses forces du Pool... pour voir véritablement Ntumi a quelque chose à revendiquer

Mathias Dzon: «Nous avons demandé au président Sassou de dire exactement à la Nation ce qui se passe dans le Pool !»
12-11-2016 - Par Nicolas Sur

Mathias Dzon demande également qu'une commission d'enquête internationale se rende dans le Pool.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.