RCA: la «porte sainte» de la cathédrale de Bangui a été refermée

Le pape François ouvrant symboliquement la « porte sainte » de la cathédrale de Bangui, le 29 novembre 2015.
© REUTERS/Stefano Rellandini

En Centrafrique, dimanche 13 novembre, on célébrait la messe de clôture de la « porte sainte » de la cathédrale de Bangui. Un moment important pour les catholiques du pays, car c’est la première « porte sainte » que le pape François avait ouverte, une semaine avant le début du Jubilé lors de son voyage dans le pays il y a un an. Et un moment doublement important, car Dieudonnée Nzapalainga, l'archevêque de Bangui sera créé cardinal la semaine prochaine à Rome.

L'ouverture de la « porte sainte » est une entrée vers la marche, vers la paix. Maintenant nous sommes invités à désarmer nos cœurs, nos esprits. Et aujourd'hui nous sommes venus pour cette clôture, pour dire que ce qu'il a semé comme désir de nous retrouver en Centrafricains, en fraternité solidaire, ce n'est pas des graines perdues.
Ecoutez le reportage à la cathédrale de Bangui
13-11-2016 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.