Afrique du Sud: des sanctions contre ceux qui consomment trop d'eau

La mairie de Pretoria a acheté 3 000 régulateurs de débit d'eau et menace de les installer dans certains quartiers qui consomment trop.
© Petrus Potgieter/CC/Wikimedia Commons

Alors que la COP 22 sur le changement climatique est sur le point de s'achever, en Afrique du Sud les municipalités commencent à sanctionner ceux qui consomment trop d'eau. La mairie de Pretoria s'apprête à installer des régulateurs de débits auprès des ménages qui utilisent trop d'eau. Le pays est confronté à une pénurie : trois ans de sécheresse et les niveaux des réservoirs d'eau sont bas dans tout le pays.

La mairie de Pretoria a acheté 3 000 régulateurs de débit d'eau et menace de les installer dans certains quartiers qui consomment trop. Depuis 2 mois des restrictions sur l'utilisation de l'eau ont été imposées. Mais malgré ça, plusieurs banlieues - notamment les plus aisées - ont une consommation excessive.

« Ceux qui enfreignent régulièrement les restrictions, déclare Solly Msimanga, maire de Pretoria, nous allons leur imposer des régulateurs d'eau, il s'agit de gens qui remplissent leur piscine, qui continuent d'arroser leur jardin en plein jour. »

La mairie a déjà imposé des amendes à une quarantaine de consommateurs. Mais pour Jacques Laubscher, ingénieur en eau, le problème fondamental est le comportement des gens : « Si l'attitude des gens vis-à-vis de l'eau ne change pas, ces mesures n'auront aucune utilité. Il faut qu'il y ait un changement radical de la part des consommateurs vis-à-vis de l'eau. Et à partir de là, quand vous ouvrirez le robinet et vous vous rendrez compte que vous laissez s'écouler quelque chose qui a de la valeur, qui coûte de l'argent et qui est limité, vous ne laisserez plus votre robinet couler pendant 5 minutes. »

Pour cet ingénieur en eau, tout est à faire : changer les comportements, moderniser les infrastructures vieillissantes et surtout commencer à recycler l'eau.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.