Mali: Ansar Dine revendique une attaque dans la région de Kidal

Convoi d'un groupe armé à Kidal, le 13 juillet 2016.
© AFP/SOULEYMANE AG ANARA

Le groupe islamiste Ansar Dine a attaqué mercredi une position du Groupe armé des touareg de la tribu des Imerades et alliés, dans la région de Kidal. Trois combattants du Gatia ont été tués.

Si les responsables du Gatia soupçonne la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) d’être à l’origine de l’attaque, le groupe islamique Ansar Dine revendique officiellement l’opération.

Il s’agit d’une embuscade, précise le communiqué, qui s’est déroulée dans la localité de Tisawached (région de Kidal), non loin de la frontière algérienne. Un convoi du Gatia était visé, le groupe Ansar Dine parle de plusieurs morts et de matériel roulant et militaire saisi. La direction du Gatia, de son côté, reconnaît être sans nouvelle de trois de ses combattants.

Le groupe Ansar Dine considère le Gatia comme son ennemi juré sur le terrain et des experts observent de plus en plus de mouvement de ses membres.

Il semble, estiment les mêmes sources, que le chef du groupe Ansar Dine Iyad Ag Ghaly et ses combattants aient eu le temps de renforcer leur arsenal de guerre. Des hommes armés de ce groupe font de la région de Kidal leur base arrière et ils ont le temps de saboter le processus de paix avec l'objectif clair que rien ne puisse se faire sans eux.