Republier
RCA ONU Seleka

RCA: nouvelle vague de violences meurtrières à Bria

Entrée de Bria, RCA, le 11 mars 2015.
© RFI/Pierre Pinto

Vives tensions à Bria, ville diamantifère qui se dans l'est de la Centrafrique. Des affrontements ont opposé deux factions de l'ex-Seleka, l'UPC à dominante peule au FPRC à dominante gula. Il y aurait entre 11 et 30 morts, selon les sources. Des violences qui pourraient s'étendre à d'autres villes comme Bambari.

Au départ, il y a une assemblée générale de l'ex-Seleka qui s'est tenue à Bria le mois dernier. Au terme de cette réunion, l'UPC avait refusé d'intégrer le commandement unifié mis en place par les autres factions. Depuis, les frictions vont croissant entre ces mouvements, avec en creux, des tensions entre communautés peule et gula.

Pour éviter une escalade, la communauté musulmane de Bria a tenté une médiation. Un accord a même été trouvé en fin de semaine dernière au terme duquel les factions s'engageaient à retirer de la ville leurs renforts respectifs. Mais ce lundi matin, la confrontation a eu lieu. Les deux factions s'en renvoient la responsabilité. L'UPC, qui concède avoir perdu sept éléments, accuse le chef local du FPRC Kalit Azor d'avoir violé l'accord. Le FPRC, qui reconnait quatre tués dans ses rangs, accuse l'UPC d'avoir attaqué ses positions.

Selon la Minusca, sa base à Bria a été prise pour cible par le FPRC avant que les casques bleus ne ripostent. Le FPRC qui accuse de son côté les casques bleus d'avoir tué hier un de ses principaux chefs, Yaya Scout. Désormais, les renforts du FPRC et de ses alliés affluent vers Bria. Le risque d'un embrasement de la région est réel. Beaucoup craignent une explosion notamment à Bambari dans le centre du pays. Bambari fief de l'UPC, mais où d'autres factions, dont le FPRC, sont présentes également.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.