Elections en Côte d’Ivoire: Yasmina Ouegnin, indépendante, en campagne à Cocody

Une vue du quartier résidentiel de Cocody à Abidjan, en Côte d'Ivoire.
© AFP/SIA KAMBOU

A un peu plus de quinze jours des élections législatives en Côte d'Ivoire, les équipes de campagne se mettent en place. Une élection qui promet d'être disputée entre une coalition de la majorité RHDP, actuellement majoritaire à l'Assemblée, l'opposition FPI et un très grand nombre de candidats indépendants comme dans la commune de Cocody avec la benjamine des parlementaires : la députée sortante Yasmina Ouegnin.

« L’heure est arrivée de sortir de ce carcan qui est de nous embourber dans un groupement politique et de bêtement suivre des décisions même quand elles seraient populaires ». Très vite, le ton est donné par l'un des colistiers de la liste Cocody Ensemble menée par Yasmina Ouegnin. Malick Diabaté, l'un des suppléants des deux candidats indépendants, harangue la jeunesse très nombreuse à ce meeting de cette liste indépendante : « L’heure est arrivé pour nous, habitants de Cocody, de dire quand nos intérêts sont menacés ».

Un discours applaudi par ce jeune Abidjanais qui apprécie la liberté de ton de sa candidate, l'une des rares à avoir refusé de voter «oui» à la nouvelle Constitution à l'Assemblée nationale : « Je pense que c’est courageux de sa part de ne pas tromper ses électeurs qui l’ont élue il y a cinq ans de cela et d’affirmer sa position. C’est courageux de sa part ».

Yasmina Ouegnin dont le «non» à la Constitution lui aura coûté sa réinvestiture du PDCI-RDA son parti. Mais la plus jeune députée de Côte d’Ivoire dit compter sur le ras-le-bol des compromissions politique pour être réélue : « Nous aurons à choisir entre raffermir le pacte qui nous lie depuis cinq ans ou laisser la voie libre à ceux qui pensent que leur prospérité et leur bien-être personnel suffisent à faire de la Côte d’Ivoire un beau pays ».

Yasmina Ouegnin sait qu'elle aura fort à faire face à deux de ses plus sérieux challengers à Cocody : la ministre Affoussiata Bamba Lamine pour le RHDP et Issiaka Sangaré pour le FPI. Jamais depuis les indépendances, la commune de Cocody n'a échappé au pouvoir en place lors des législatives.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.