Republier
RDC

RDC: retour au calme à Tshikapa après deux jours d'affrontements meurtriers

La ville de Tshikapa, chef-lieu du Kasaï-Central a été le théâtre d'affrontements meurtriers ce week-end.
© Google Maps

Le calme est revenu à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, après deux jours d'affrontements entre miliciens et forces de l'ordre. Les FARDC, l’armée congolaise, parlent d'un conflit coutumier qui a dégénéré. Selon d'autres sources sur place, il s'agirait plutôt de la milice du grand chef Kamwina Nsapu abattu dans le territoire de Dibaya il y a plusieurs semaines.

La version officielle évoque un conflit de pouvoir coutumier dans la localité de Mbawu qui aurait dégénéré. Le vice-gouverneur du Kasaï-Central a été le premier à le dire, l'auditeur général des forces armées a repris la même version dans un communiqué lu dimanche soir à la télévision nationale. Et le général Ponde d'ajouter que les insurgés faits prisonniers par les forces de l'ordre seront déférés devant la justice militaire où ils seront poursuivis également pour utilisation des enfants dans une milice armée.

Selon des sources à Tshikapa, les assaillants se réclamaient de la milice de Kamwina Nsapu, le chef coutumier qui avait été abattu il y a quelques semaines par les forces de l'ordre à Dibaya, dans la province voisine du Kasaï-Central. Sur son parcours, de Mbawu jusqu'à la ville de Tshikapa, ce groupe a eu à affronter la police nationale. Des morts et des blessés ont été enregistrés de part et d'autre. Parmi les victimes, des enfants fauchés par des balles perdues.

Les violences avaient débuté vendredi et la situation a dégénéré samedi. Le calme est revenu dimanche après-midi après l'intervention de l'armée dont les éléments ont été aperçus à Tshikapa depuis samedi dans la soirée.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.