Gabon: Jean Ping annonce la tenue de son propre dialogue national

Jean Ping, candidat malheureux de l'élection présidentielle gabonaise.
© REUTERS/Noor Khamis/File Photo

Au Gabon, l'opposant Jean Ping a annoncé dans un communiqué lu par son porte-parole qu'il organisera un dialogue national du 18 au 23 décembre prochain. Il invite les Gabonais à s'inscrire massivement pour participer à cette réunion dont l’objectif déclaré est de faire respecter les résultats sortis des urnes lors de la dernière élection présidentielle. Jean Ping estime toujours qu’il est le vainqueur du dernier scrutin présidentiel.

Dans le communiqué lu devant la presse, Jean Ping annonce que son dialogue a été préparé durant deux mois par des universitaires, des membres de la société civile et des hommes politiques.

Celui que ses partisans appellent « président élu » ne veut plus perdre du temps. Il invite les Gabonais à venir élaborer avec lui avant Noël « la feuille de route de la résistance ». Pour s'inscrire, les Librevillois sont invités de se rendre au quartier général. Les autres doivent le faire via un site internet dédié.

Les participants à ce dialogue dit « de l'alternance » réfléchiront sur les moyens nécessaires pour installer au pouvoir, Jean Ping qui revendique toujours sa victoire volé, selon lui, par Ali Bongo.

Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, porte-parole de Jean Ping, en a détaillé la teneur. « L’atelier 1 portera sur la revendication et la réaffirmation de la victoire de Jean Ping, l’atelier 2 sera consacré à la crise post-électorale, l’atelier 3 à la gouvernance. Vendredi 23 décembre 2016, monsieur Jean Ping présentera les conslusions du dialogue national à l’occasion d’un grand meeting populaire. »

De son côté, Ali Bongo prépare également un dialogue inclusif pour reformer la Constitution et les lois électorales. Les deux camps refusent cependant de dialoguer ensemble.