RDC: attaque d’un convoi de la Monusco transportant des ex-combattants sud-soudanais

Illustration. Un blindé de la Monusco à Kinshasa en RDC. (Image d'archive)
© RFI/Habibou Bangré

En RDC, un convoi de la mission des Nations unies en RDC a été attaqué vendredi près de Goma. La Monusco ramenait 17 combattants sud-soudanais de l'ex-vice-président Riek Machar dans leur camp de cantonnement de Munigi, dans le Nord-Kivu, qui en compte 522 exactement. Ils rentraient après avoir reçu des soins à l'hôpital de la Mission onusienne de Goma. Mais en arrivant au camp, la population locale, hostile à leur présence dans la région, leur a violemment barré la route. Le convoi a été caillassé. Des membres du processus de Démobilisation, Désarmement et Réinsertion (DDR) ont été brièvement pris en otage. L'incident n'a pas fait de victime, mais il traduit l'hostilité des Congolais à l'égard de ces anciens combattants étrangers.

La présence des Sud-Soudanais crée de la tension dans une zone où l’on a vu pas mal de groupes armés étrangers.

Charles Bambara
12-12-2016 - Par Sébastien Nemeth

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.