Rapport de l’UE sur l'élection gabonaise: le gouvernement dément toute opacité

Opération de vote, à Libreville, lors de l'élection présidentielle du 27 août 2016 au Gabon.
© REUTERS/Erauds Wilfried Obangome

Les autorités gabonaises rejettent les critiques de la mission d'observation européenne. Invitée sur notre antenne hier, la cheffe de cette mission a rappelé que les observateurs avaient relevé de nombreuses anomalies notamment dans la province du Haut-Ogooué où le taux de participation frôle les 100%. Elle a également regretté que les observateurs aient été tenus à l'écart des opérations de recompte des bulletins.

Il n’y a pas eu opacité, il y a eu respect du périmètre fixé par l’accord signé entre le gouvernement et la mission d’observation.

Alain Claude Bilie By Nzé
16-12-2016 - Par Florence Morice

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.