Republier
Burundi RDC ONU

Des soldats burundais tués en RDC

Une vue du paysage au niveau de la frontière entre le Burundi et la RDC, à Uvira.
© MONUSCO/Abel Kavanagh

Au moins cinq soldats burundais ont été tués dans l’est de la République démocratique du Congo. Ces cinq hommes avaient franchi la frontière à la recherche d’un groupe armé. Cela s’est passé mercredi 21 décembre. Leur présence a entraîné des combats avec les forces de sécurité congolaises.

Les combats ont duré toute la journée de mercredi. Ils étaient tellement intenses que l’armée congolaise a dû appeler des renforts. La mission de l’ONU en République démocratique du Congo assure que le calme est revenu.

Mais le bilan pourrait être plus lourd que celui annoncé par l’armée congolaise. Cinq corps se trouvent à la morgue d’Uvira. D’après des témoignages, les échanges de tirs ont fait au moins dix morts.

Des habitants affirment que les militaires burundais ont forcé des civils à transporter des victimes jusqu’au Burundi voisin. L’information n’est pas confirmée officiellement mais des sources à Bujumbura parlent justement d’un afflux de soldats tués et blessés à l’hôpital militaire.

Coopération militaire entre les deux pays

En principe, les deux pays coopèrent et les militaires burundais sont autorisés à exercer un droit de poursuite contre les rebelles. C’était apparemment le cas mercredi. Mais selon un officier congolais en poste dans la région, le commandant de la zone est actuellement en déplacement à Kinshasa et son remplaçant n’était pas au courant des habitudes entre les deux armées.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.