Republier
RDC

Dialogue en RDC: les évêques présentent un protocole d'accord à Joseph Kabila

Les évêques de la Cenco, à Kinshasa, le 21 décembre 2016.
© REUTERS/Thomas Mukoya

C'est la dernière ligne droite avant l'éventuelle signature d’un accord politique en République démocratique du Congo (RDC). Ce jeudi 29 décembre, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) sont en rendez-vous avec le président Joseph Kabila pour lui présenter le protocole d’accord qui pourrait le conduire à quitter le pouvoir d’ici un an. Ce serait l’ultime validation pour un texte négocié depuis des semaines.

Cette fois, pas question pour les évêques de jouer les prolongations. Le texte est en cours de finalisation avec les derniers amendements à intégrer. En attendant la validation du chef de l’Etat qui est le premier concerné par cet accord.

Avant de voir Joseph Kabila, les évêques ont rencontré une délégation du Rassemblement de l’opposition, principale force politique jusque-là hostile au maintien au pouvoir du chef de l’Etat, au-delà de la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel.

Derniers blocages

Mais du côté de la majorité comme de l’opposition, on dit ce jeudi être d’accord sur l’essentiel, les grands principes, qu’il n’y a plus que quelques détails qui fâchent, mais ils seraient en cours de règlement.

Reste notamment la question de la primature. Un gouvernement d’union nationale issu d’un précédent accord avec une frange de l’opposition vient tout juste d’être investi. Le président Kabila acceptera-t-il de le faire tomber pour donner la primature au Rassemblement ? C’est ce qui se joue dans cette rencontre entre les évêques et le chef de l’Etat.

Autre point de tension : les mesures de décrispation, jugées insuffisantes par l’opposition. Elle souhaite notamment la libération de plusieurs prisonniers politiques emblématiques et le retour au pays notamment de l’un de ses candidats, l’ancien gouverneur Moïse Katumbi, sous le coup d’une condamnation au Congo. Un point qui coince toujours jusqu'à maintenant.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.