L'insécurité alimentaire toujours aussi alarmante en Somalie

La sécheresse n'a rien arrangé à la situation et ne permet pas d'espérer une amélioration.
© REUTERS/Feisal Omar/File Photo

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a dévoilé son rapport sur la Somalie, mercredi 28 décembre. Un Somalien sur deux vit l’insécurité alimentaire.

L’insécurité alimentaire

est la principale

préoccupation de l'ONU

. Près de cinq millions d’habitants sont touchés, un million sont en situation d'urgence. C’est le sud et le centre du pays qui ont le plus besoin d’un accès à la nourriture, mais ces zones sont particulièrement difficiles d’accès pour les humanitaires. Ce sont des régions dangereuses.

Sur l'ensemble de son territoire, un habitant sur quatre a besoin d’un accès à l’eau potable. Les pluies ont été faibles ces deux dernières saisons. La récolte céréalière a baissé de 50% par rapport aux années précédentes. Et la saison la plus sèche du pays qui commence en janvier, la jilaal, s’annonce plus intense que d'habitude. Les agriculteurs somaliens ne devraient donc pas voir d’améliorations dans les mois à venir.

Les ONG peinent à répondre à la demande. La moitié des besoins humanitaires ont été financés.

Le pays a cependant réussi à maîtriser le foyer de choléra qui s’était déclaré au début du mois. Le nombre d’admissions dans les hôpitaux et centres de soins en raison de cette infection a baissé de 80% en quelques semaines.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.