Republier
RDC ONU

Pour l’ONU, en RDC, «les conditions de sécurité ne se sont pas améliorées»

Patrouille de FARDC en RDC.
© RFI/Sonia Rolley

Le dernier rapport en date des experts des Nations unies consacré à la République démocratique du Congo (RDC) est sorti ce lundi 2 janvier. Comme tous les six mois, les experts onusiens évaluent le respect de l'embargo sur les armes, l'efficacité de la lutte contre les trafics de minerais et la présence des groupes armés dans l'est de la RDC. Globalement, les experts estiment qu'entre mai et novembre 2016, « les conditions de sécurité ne se sont pas améliorées ».

« Les violations des droits de l'homme » restent « généralisées » en RDC, selon les experts de l’ONU. Dans le territoire de Beni notamment, les massacres de civils se sont poursuivis « sans relâche », peut-on lire dans le rapport. Certains de ces massacres sont attribués aux rebelles ougandais des ADF qui poursuivent leur recrutement et dont « de nombreux chefs déjà identifiés », notent les experts, « sont toujours en liberté ».

Même constat pour les FDRL. La plupart des hauts responsables du groupe d'ex-rebelles hutus rwandais visés par des sanctions continuent de jouer un rôle influent dans le mouvement, expliquent les experts, même si le groupe est « grandement affaibli » suite à des opérations militaires menées contre eux mais surtout à une scission en interne. Les FDLR auraient donc perdu la moitié de leurs effectifs et leur aire d'influence se limiterait désormais « au territoire de Rutshuru ». Mais, de cette scission, est né un nouveau mouvement baptisé CNRD.

Toujours selon les experts, l'or reste le minerai le plus utilisé pour financer les « éléments armés » et autres « réseaux criminels » actifs dans l'est de la RDC. Les auteurs du rapport se félicitent de voir qu'en septembre 2016, les autorités ont ouvert des enquêtes contre des officiers de l'armée congolaise « impliqués dans l'exploitation illégale de l'or », mais ils déplorent qu'aucune poursuite n’ait finalement été engagée, au risque « de perpétuer le cycle de l'impunité ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.