Republier
RDC

Pierre Lumbi (MSR): discussion et vigilance autour de la primature en RDC

Félix Tshisekedi, de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), à qui le poste de Premier ministre semble être promis.
© AFP PHOTO / BELGA / VIRGINIE LEFOUR

En République démocratique du Congo (RDC), ceux qui ne veulent toujours pas signer le texte de l’accord du 31 décembre sont nombreux. Le texte prévoit d’organiser la transition jusqu’à l’élection présidentielle de fin 2017. D’ici là, il y a tous les arbitrages à effectuer pour le partage du pouvoir. Pierre Lumbi, du Mouvement social pour le renouveau (MSR) qui est également président du G7 – plateforme de ceux qui ont quitté la majorité présidentielle - estime qu'il n'y a pas de dissensions au sein du Rassemblement de l'opposition ni de guerres d'ego pour savoir qui occupera le poste de Premier ministre qui semble promis à Félix Tshisekedi, de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Il n’y a ni guerre, ni mésentente sur la primature. […] Lorsque nous, le G7, disons que nous faisons confiance à l’UDPS, cela ne veut pas dire que nous allons accepter n’importe quelle personne qu’on va nous donner.

Pierre Lumbi
08-01-2017 - Par Kamanda Wa Kamanda

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.