Une plainte déposée en France pour la disparition forcée de deux Français en RDC

Centre ville de Kinshasa, RDC.
© Wikipédia

Frédéric Boyenga Bofala, président du parti d'opposition Unir-MN et son accompagnateur Pablo Diumbu Ndjeka, deux Français d'origine congolaise, ont disparu le 17 novembre à Kinshasa après avoir été arrêtés à leur hôtel. Le parti Unir assure que tous les deux avaient été invités par le ministre de l'Intérieur congolais pour participer à des discussions politiques. Près de deux mois plus tard, l'avocat de l'un des deux Français a décidé de porter plainte en France.

Une plainte contre X pour dispariton forcée, arrestation, enlèvement et détention arbiraire a été déposée mercredi 11 janvier auprès du procureur d'Amiens.

Pour Maître Stéphane Diboundjé, l'avocat de Pablo Diumbu Ndjeka, l'attente a assez duré. « Cela fait deux mois que les deux ressortissants français, et notamment mon client, ont disparu à Kinshasa. On a saisi le président de la République française, M. François Hollande, directement. On a saisi le ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Marc Ayrault, ainsi que l'ambassade de France à Kinshasa. On sait qu'il faut dans un premier temps saisir la voix diplomatique, c'est ce que nous avons fait. On leur a laissé le temps de régler la situation. Maintenant, il faut que la justice puisse se prononcer parce que je considère qu'il s'agit d'une disparition forcée, un crime pénal passible de la réclusion criminelle à perpétuité. Donc il temps que le procureur de la République puisse si possible ouvrir une information judiciaire pour que l'on puisse connaitre la vérité sur le sort de ces deux ressortissants français. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.