Afrique du Sud: Jacob Zuma favorable pour qu'une femme prenne la tête de l’ANC

Deux poids lourds se sont pour l'instant déclarés pour prendre la tête de l'ANC : le vice-président du pays Cyril Ramaphosa et la présidente sortante de la commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma (photo).
© www.au.int

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma s'est dit favorable à ce qu'une femme prenne la direction de son parti, le Congrès national africain (ANC). Il s'exprimait lors d'une interview à la radio nationale qui intervient alors que la course à sa succession à la tête du mouvement - tremplin vers la présidence du pays - est déjà lancée. Deux poids lourds se sont pour l'instant déclarés : le vice-président du pays Cyril Ramaphosa et la présidente sortante de la commission de l'Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma.

Une petite phrase qui est perçue comme un soutien implicite à Nkosazana Dlamini-Zuma, alors qu'il y a tout juste trois jours la Ligue des femmes de l'ANC lui apportait son soutien officiel.

La compétition va être rude entre les deux candidats déclarés à la succession de Jacob Zuma, d'un côté Dlamini-Zuma, de l'autre le vice-président Cyril Ramaphosa, d'autant plus que le parti est profondément divisé. Selon plusieurs analystes politiques, le chef de l'Etat cherche à influencer l'élection de son successeur pour s'assurer un allié. Mais il pourrait accentuer les tensions selon l'analyste Daniel Silke : « Le président Zuma va devoir faire très attention dans les mois qui viennent à être le plus neutre possible dans une bataille de succession qui pourrait devenir très compliquée. S'il devait montrer un certain favoritisme, encore plus que ce qu'il semble le faire aujourd'hui, il pourrait accentuer encore plus le factionnalisme qui existe déjà dans le parti. »

Les élections pour élire le président de l'ANC ne sont qu'en décembre et il pourrait encore y avoir d'autres candidats, d'autant plus que selon Silke le soutien du chef de l'Etat n'est pas forcément un atout au vu des scandales dans lesquels il est embourbé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.