Erythrée: insécurité alimentaire préoccupante

Vue d'Asmara, la capitale de l'Erythrée.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Près de deux millions d'Erythréens sont en situation d'insécurité alimentaire dans leur propre pays, dont 60% d'enfants. C'est le chiffre publié le lundi 9 janvier par l'Unicef, qui souligne que la malnutrition alarmante dans ce pays très secret de la Corne de l'Afrique est la conséquence des mauvaises récoltes dues au phénomène météorologique El Nino. Et ce chiffre offre un aperçu de la situation réelle en Erythrée, alors même que le gouvernement restreint la circulation des agences humanitaires et s'obstine à nier publiquement tout problème.

Aucun chiffre officiel n'existe pour connaître la population de l'Erythrée. Le dernier recensement date d'il y a 25 ans, juste après l'indépendance. Mais selon un diplomate, 3,5 millions d'Erythréens seulement vivraient aujourd'hui à l'intérieur des frontières du pays.

C'est pourquoi le chiffre publié par l'Unicef est alarmant : deux millions d'Erythréens sont exposés au risque alimentaire, dit l'agence onusienne, surtout dans les basses terres, c'est-à-dire au bord de la mer Rouge et dans l'ouest, qui est traditionnellement pourtant le grenier à blé du pays.

Niveaux d'alerte

Ce n'est pas la famine, mais il existe de « hauts niveaux de malnutrition » parmi les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les jeunes mamans. Plus de la moitié des enfants sont trop maigres. Dans quatre des six régions d'Erythrée, les indicateurs ont augmenté depuis trois ans, alors même qu'ils dépassaient déjà les niveaux d'alerte. L'accès à l'eau propre est, du coup, un problème, avec pour conséquence cette année des épisodes de choléra dans trois régions.

De son côté, le gouvernement érythréen s'obstine à ne rien dire sur le sujet. L'année dernière, après une deuxième année de mauvaises récoltes, le président Issayas Afeworki avait moqué toute aide extérieure, au nom de la sacro-sainte « autosuffisance » sur laquelle il a basé sa politique économique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.