RDC: les craintes grandissantes d’un débordement du conflit sud-soudanais

La force onusienne déployée en RDC s'inquiète de la présence d'éléments armés en provenance du Soudan du Sud.
© MONUSCO Nord Kivu brigade/ Major Lakshay

La crise sud-soudanaise est-elle en train de déborder sur l’Est de la République démocratique du Congo ? Les Nations unies avaient désarmé et cantonné des centaines de combattants de Riek Machar en août 2016. Près de 65 000 réfugiés sud-soudanais ont déjà traversé la frontière et d’autres se présentent chaque jour. Les combats se déroulent aussi tout près. Et l’ONU dit avoir des rapports faisant état d’infiltrations d’hommes en armes sur le sol congolais.

C’est une inquiétude réelle, personne ne le cache. Le porte-parole de la Mission onusienne en RDC (Monusco), Félix Prosper Basse, en a parlé lui-aussi sans détour ce mercredi 11 janvier lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Mission : « Depuis un certain temps, ça pose problème parce que même au sein des réfugiés, il a été noté la présence de certains éléments armés. Nous avons aussi observé dans la région de Yambio, non seulement une présence assez inquiétante de nouveaux réfugiés, mais aussi de certains éléments armés, ces derniers temps. Les FARDC [Forces armées de RDC] sont sur le terrain. La preuve, ils en ont capturés certains [...] pour les neutraliser et mettre un terme à cette menace qui pourrait éventuellement provoquer des conséquences beaucoup plus dramatiques qu’on ne le pense. »

Pour le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), il n’y a pas aujourd’hui d’hommes en arme dans les sites de réfugiés choisis de commun accord avec le gouvernement congolais, mais c’est cette crainte, celle d’un débordement, qui a motivé l’éloignement de la frontière de milliers de réfugiés sud-soudanais en novembre 2016.

Mais, face à l’afflux croissant de nouveaux arrivants, l’agence onusienne appelle à trouver de nouveaux sites et à renforcer les effectifs de l’armée congolaise pour mieux contrôler la frontière.

 → A (RE)LIRE : La RDC ne veut plus des combattants sud-soudanais désarmés

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.