CAN 2017: L’Egypte bat le Maroc et rejoint les demi-finales

L'Egyptien Mahmoud Kahraba jubile, il vient de marquer le but de la victoire face au Maroc.
© REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Sept ans après, l’Egypte retrouve le dernier carré de la Coupe d'Afrique grâce à une victoire 1-0 face au Maroc, ce dimanche 29 janvier à Port-Gentil. Les Pharaons joueront le mercredi 1er février face au Burkina Faso pour une place en finale de la CAN 2017.

♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs.

L’Egypte, septuple champion continental, est de retour dans les hautes sphères du football africain. Les Pharaons se sont qualifiés pour les demi-finales de la CAN 2017 après leur victoire 1-0 sur le Maroc, ce dimanche 29 janvier, en quart-de-finale.

Dans un stade de Port-Gentil où 5.000 supporteurs marocains avaient pris place au milieu d’une faible assistance locale, la première période propose un spectacle mitigé. Si l’engagement est au rendez-vous, en témoignent les très nombreuses fautes sifflées par l’arbitre gabonais Eric Otogo, la réussite technique fuit les vingt-deux acteurs sur une pelouse en piètre état.

L’Egypte est la première équipe à inquiéter son adversaire, par Mahmoud Hassan qui éprouve le portier marocain Mounir El Kajoui d’une reprise de demi-volée (15e). Mais c’est le Maroc qui se procure les meilleures occasions en première période. A la 34e, Manuel Da Costa centre pour la tête de Romain Saiss qui trouve le haut de la barre transversale !

Le Maroc mal récompensé

Au retour des vestiaires, le match change d’aspect. L’heure n’est plus aux tergiversations. Et le Maroc sort les crocs. A la 55e, une superbe frappe de Mbark Boussoufa heurte la transversale du but égyptien. Cinq minutes plus tard, Aziz Bouhaddouz manque une reprise à bout portant sur un très bon service de Fayçal Fajr. Le festival marocain continue à la 68e avec de nouveau Aziz Bouhaddouz qui place une tête de peu à côté du poteau droit du gardien vétéran égyptien Essam Elhadary.

Il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir l’Egypte se montrer dangereuse. Sur un coup franc piqué de Tarek Hamed, Mohamed Salah se retrouve seul devant Mounir El Kajoui qui, d’une détente réflexe, écarte le danger (77e). En toute fin de rencontre, le gardien des Lions de l’Atlas ne pourra rien sur la reprise en deux temps de Mahmoud Kahraba qui prend le meilleur sur Mehdi Benatia avant de marquer à bout portant le but de la victoire (88e).

Qualifiée pour la première fois pour les demi-finales de la CAN depuis 2010, année de son dernier titre continental, l’Egypte affrontera le Burkina Faso mercredi 1er février à Libreville.