Cameroun: l’avocat du journaliste de RFI Ahmed Abba dénonce le rapport d’expertise

Ahmed Abba, le correspondant en langue haoussa de RFI au Cameroun, a été arrêté à Maroua, le 30 juillet 2015..
© via facebook profile

Une nouvelle audience se tient ce mercredi 1er février, pour Ahmed Abba au Cameroun. Le correspondant de RFI en langue haoussa est accusé de complicité et non-dénonciation d'actes terroristes. Cela fait un an et demi qu'il est en prison, il avait été arrêté alors qu'il travaillait sur des attaques de Boko Haram. Les juges doivent se prononcer sur le rapport d'expertise censé servir de base au procès. Un rapport vivement dénoncé par maître Nakong, l'un des avocats d'Ahmed Abba.

Nous ne sommes pas contre l’expertise, mais nous ne voulons pas d’une expertise à charge, nous voulons une expertise neutre et impartiale.
Me Clément Nakong, l'un des avocats d'Ahmed Abba
01-02-2017 - Par Anne Cantener


A (re) lire : → Cameroun: Ahmed Abba, un an derrière les barreaux, un an de trop

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.