Rwanda: Philippe Mpayimana, troisième candidat déclaré à la présidentielle

Philippe Mpayimana durant sa première conférence de presse de candidat, le 4 février 2017 à Kigali.
© CYRIL NDEGEYA / AFP

Un opposant rwandais tout juste rentré d'exil a annoncé samedi à Kigali sa candidature à l'élection présidentielle d'août 2017 en tant qu'indépendant face au président sortant Paul Kagame. Arrivé mardi à dans la capitale rwandaise depuis Paris, Philippe Mpayimana est le troisième candidat déclaré à la présidentielle d'août 2017, après l'annonce en décembre de la candidature de Frank Habineza, le président de la seule formation d'opposition reconnue par les autorités et celle de Paul Kagame.

Agé de 46 ans, ce journaliste de profession est un quasi-inconnu au Rwanda, pays qu'il a quitté en 1994 pour la RDC voisine en même temps que des centaines de milliers de Rwandais fuyant l'avancée du FPR de Paul Kagame, rébellion qui allait mettre fin au génocide en prenant le pouvoir.

Une expérience que Philippe Mpayimana racontera dans un ouvrage paru en 2004 et intitulé Réfugiés Rwandais, entre marteau et enclume. Son exil le mènera aussi au Congo-Brazzaville et au Cameroun, puis il s'installera en France, dans l'Essonne.
Arrivé à Kigali mardi depuis Paris, le candidat indépendant, complet sombre et cravate, s'est exprimé pour la première fois lors d'une conférence de presse ce samedi, au cours de laquelle il a prôné l'alternance :

« L'alternance fait partie des éléments de la stabilité d'un pays. Moi j'insiste sur le Rwanda parce que nous avons déjà beaucoup de points sur lesquels nous sommes exemplaires ; et pourquoi sur ce point ne devrions-nous pas donner un exemple à l'Afrique ? Il ne faut pas que le régime vieillisse. Il faut qu'une autre génération y compris la mienne se prépare. »

Philippe Mpayimana dit être la recherche de financement pour sa campagne. Le Rwanda est régulièrement pointé du doigt pour son manque d'ouverture politique. « J'ai confiance », rétorque l'opposant, avant d'ajouter : « advienne que pourra, il faut oser. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.