Religieuse colombienne enlevée au Mali: deux suspects arrêtés

Koutiala est une ville de l'est du Mali, à quelques kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso (capture d'écran Google Maps)
© Google Maps

Les recherches se poursuivent pour retrouver la religieuse colombienne enlevée dans la nuit de mardi à mercredi au sud de Bamako, à quelques dizaines de kilomètres de la localité malienne de Koutiala. Deux suspects ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête.

Selon une source au ministère malien de la Sécurité, deux suspects ont été arrêtés peu après le rapt. Les enquêteurs cherchent à savoir avec précision s'ils n'ont pas été complices de l'enlèvement de la religieuse de nationalité colombienne.

Des militaires maliens mènent des opérations de recherches vers la frontière avec le Burkina Faso voisin, c'est la direction qu'ont pris les ravisseurs et sœur Gloria Cécilia Argoti.

Avec des compatriotes, la religieuse vivait dans une paroisse située à quelques dizaines de kilomètres de la localité de Koutiala située au sud de Bamako. Lors de son enlèvement, des hommes armés se présentant comme des jihadistes, selon la police, l'ont dans un premier temps obligée à monter dans l’ambulance de sa paroisse. Ensuite, le véhicule sera abandonné et la fuite va se poursuivre à moto.

C'est la première fois qu'un étranger est kidnappé dans le sud du Mali. Il n'y a pas de revendication pour le moment, mais deux question se posent : s'agit-il d'une opération montée et exécutée par des gens qui vont céder à un groupe leur otage contre de l'argent la religieuse ? Ou s'agit-il d'un groupe jihadiste dont des membres ont directement organisé le rapt ?

Le rôle qu'elle jouait, c'est un peu le même rôle que joue toutes les communautés religieuses au Mali: aider la population dans ses besoins spirituels, dans ses besoins de développement...

Abbé Edmond Dembélé, secrétaire général de la Conférence épiscopale au Mali
09-02-2017 - Par David Baché

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.