Republier
Rwanda

Rwanda: la loi pour faire du swahili une langue officielle adoptée au Parlement

Dans un second temps, le swahili devrait faire son apparition dans les cursus scolaires (ici une sortie d'école à Kigali).
© RFI/Stéphanie Aglietti

Les députés rwandais ont adopté ce mercredi 8 février une loi visant à faire du swahili la quatrième langue officielle du pays aux côtés du kinyarwanda, la langue locale, du français et de l’anglais. Le swahili est la langue la plus parlée d'Afrique subsaharienne et c’est aussi, depuis 2004, une des langues officielles de l'Union africaine. Si le swahili est peu utilisé au Rwanda, il s’agit surtout pour le pays de respecter les engagements qu’il a pris au moment de son intégration au sein la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est.

En 2007, lorsque le Rwanda a rejoint la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, il s’est s’engagé à faire du swahili une de ses langues officielles. Kigali remplit donc ses obligations.

Une fois le texte soumis au Sénat et promulgué, cette langue bantoue qui est traditionnellement peu utilisée au Rwanda, fera son apparition dans l’administration et figurera sur certains documents officiels. Dans un second temps, l’enseignement du swahili sera intégré dans les cursus scolaires.

Lors des débats à l’Assemblée nationale certains députés se sont inquiétés du coût de l’adoption de cette nouvelle langue officielle.

Défendant le texte, Julienne Uwacu, la ministre rwandaise de la Culture, a rétorqué que la maîtrise du swahili allait permettre « d'accroître les bénéfices que le Rwanda peut tirer de l'intégration économique » régionale.

La Communauté des Etats d’Afrique de l’Est est en effet composée de poids lourds comme la Tanzanie et le Kenya, qui utilisent le swahili comme langue officielle aux côtés de l’anglais.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.