Republier
RCA

RCA: deux combattants tués par la Minusca dont un général de l'ex-Seleka

Patrouille de la Minusca à Bangui, le 14 septembre 2015.
© AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

En Centrafrique, un général de l'ex-Seleka est mort après la contre-attaque de la Minusca alors qu'une colonne de rebelles tentait samedi d'avancer sur la ville de Bambari, contrôlée par une faction rivale. Un autre combattant a également été tué.

Cela fait plusieurs mois que les combats durent dans le centre de la RCA, entre deux factions de l'ex-Seleka. Samedi, un convoi de 300 hommes lourdement armés, faisant parti de la coalition emmenée par le FPRC de Nourredine Adam, a été stoppé net par les forces de l'ONU dans leur marche sur Bambari, ville contrôlée par l'UPC d'Ali Darass, lui-même membre de l'ex-Seleka.

De sources concordantes, l'hélicoptère de combat de la Minusca a détruit plusieurs véhicules lors de cette intervention et a notamment tué le général Joseph Zoundeko, chef d'état-major de la coalition.

Il y a quelques jours, celui-ci disait à la presse centrafricaine que les limites instaurées par l'ONU n'étaient pas infranchissables. Il y a une dizaine de jours, le commandant de la force onusienne, Balla Keïta, avait effectivement prévenu les groupes armés que des lignes rouges avaient été tracées aux alentours de Bambari, afin de protéger les populations civiles.

C'est un coup dur pour la coalition du FPRC mais celle-ci reste déterminée à conquérir la capitale de la Ouaka et à en chasser le général Ali Darass.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.