Afrique du Sud: polémique autour d’une statue du président Jacob Zuma

Le président sud-africain Jacob Zuma, à Polokwane, le 20 décembre 2007.
© REUTERS/Siphiwe Sibeko/File Photo

En Afrique du Sud, une statue fait polémique. Le gouvernement de la province du Nord-Ouest a décidé d'ériger une statue de l'actuel président de la République, Jacob Zuma. Un projet qui n'est pas du goût de tous. D'autant plus qu’elle serait édifiée avec de l'argent public.

Une statue de bronze de six mètres de haut représentant Jacob Zuma. Les autorités de la province ont décidé d'ériger l'édifice dans la petite ville de Groot Marico en hommage au chef de l'Etat. C'est dans cette ville d'à peine quelques centaines de personnes que Jacob Zuma a été arrêté en 1963 par le régime d'apartheid alors qu'il tentait de s'exiler.

Pour le gouverneur de la province, il s'agit de rendre hommage à un homme qui a fait de nombreux sacrifices pour son pays, mais pour l'opposition, c'est un gaspillage d'argent. Le projet est évalué à plus de 400 000 euros et serait financé avec des fonds publics. Le parti radical de Julius Malema a d'ailleurs déjà menacé de faire tomber la statue aussitôt qu'elle aura été édifiée.

Les analystes politiques soulignent qu'il est surprenant d'ériger une statue d'un homme encore vivant. Et que si l'édifice est payé par le public il vaut mieux qu'il y ait consensus. A noter que le gouverneur de la province est un très proche allié du président Zuma actuellement contesté y compris dans son propre camp.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.