Republier
RDC

RDC: 27 morts après un nouveau massacre de civils au Nord-Kivu

Illustration. Des déplacés de la région de Rutshuru sur la route prés d’un village de Kabindi, le 21 mai 2012.
© AFP/ PHIL MOORE

En République démocratique du Congo (RDC), le dernier bilan de l'attaque de vendredi en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu fait état de 27 morts et 7 blessés. Des combattants Maï-Maï Mazembe, en coalition avec le groupe Nduma Defense of Congo de Guidon, s'en sont pris aux populations hutues. Aucune des autorités territoriales contactées par RFI n'a souhaité commenter. Le chef du baraza, c'est-à-dire du conseil des sages intercommunautaire de Nyanzale, Antoine Benda, qui a rapporté les faits et dressé un bilan à RFI, demande aux autorités de protéger une population régulièrement frappée par ce type d'attaques.

Les Maï-Maï tuent toujours la population dans le territoire du Rutshuru.
Antoine Benda
20-02-2017 - Par David Baché

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.