La RDC nouvelle victime de la chenille légionnaire

Illustration. Un champ de manioc en RDC.
© caritasdev.cd

Après l'Afrique australe, la chenille légionnaire frappe la RDC et notamment les provinces du Tanganyika et celle du Haut-Katanga. Selon Ocha-RDC, l'agence humanitaire des Nations unies, des dizaines de milliers d'hectares ont été détruits par l'insecte rongeur dans quatre territoires du Haut-Katanga. Ocha s'alarme des risques d'insécurité alimentaire.

Rien que dans le territoire de Kambové, environ 50 000 hectares de maïs ont été dévastés par les chenilles depuis décembre 2016, selon les experts internationaux de la FAO et du gouvernement congolais. Les territoires voisins de Kasenga, Kipushi et Pweto sont tout aussi durement affectés. Un ingénieur agronome de la province du Tanganyika cette fois relève le même constat dans le territoire de Kalemie où le maïs a déjà quasiment disparu des étals.

Les experts dressent un bilan inquiétant. Ils anticipent dans le Haut-Katanga des récoltes de maïs au plus bas, ce qui fait planer un risque alimentaire pour plus de 83 000 personnes vulnérables. Le fléau arrive de la Zambie voisine où les chenilles légionnaires ont ravagé près de 130 000 hectares de culture en quelques mois.

Cette chenille particulièrement redoutable s'attaque à toutes les céréales, que ce soit le maïs, le blé, le sorgho, le millet ou le riz. Cette semaine au Zimbabwe, les experts de treize pays réunis par l'ONU ont tiré la sonnette d'alarme. La chenille légionnaire venue d'Amérique est résistante aux pesticides. L'ONU estime qu'il faut renforcer la coopération entre Etats et l'échange d'informations. Pour la FAO, les conséquences pourraient être catastrophiques après deux années déjà difficiles, marquées par la sécheresse en Afrique australe.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.