Sénégal: arrestation de deux terroristes présumés à Dakar

L'un des suspects pourrait être lié à l'attentat de Grand-Bassam, en Côte d'Ivoire (photo d'illustration).
© REUTERS/Luc Gnago

Le Sénégal a annoncé l'arrestation de deux jihadistes. Deux terroristes présumés originaires du Mali. L’un d’entre eux pourrait être lié à l’attentat de Grand-Bassam, selon la police sénégalaise.

Les deux jihadistes ont été arrêtés jeudi en milieu de journée. Un chauffeur interpellé à la gare routière de Dakar et un homme de 43 ans, arrêté lui dans une auberge de la capitale sénégalaise. Il était sur le point de partir après y avoir passé un mois.

Selon Henry Boumy Ciss, le porte-parole de la police sénégalaise, il s'agit d'un Malien originaire de Tombouctou et il pourrait être lié à l'attentat qui a secoué la Côte d'Ivoire l'année dernière.

« Les premiers éléments d’enquête dont nous disposons font état que ce dernier était formellement le contact de Ould Nouini, celui-là même qui avait planifié les attentats de Grand-Bassam et qui était en contact réel, ici, au Sénégal, avec Moustapha Diatta, terroriste présumé, qui a été précédemment arrêté par la division des investigations criminelles (DIC). »

L'attentat contre la station balnéaire de Grand-Bassam avait fait 15 morts civils plus trois terroristes. C'était la première attaque de ce type dans le pays, la première revendiquée par al-Mourabitoune, l'une des branches d'al-Qaïda au Maghreb islamique.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.