Après son retour dans l'UA, le Maroc veut intégrer la Cédéao

Le roi du Maroc, Mohammed VI, à la tribune de l’Union africaine, le 31 janvier 2017. Le souverain vise désormais une intégration au sein de la Cédéao.
© ZACHARIAS ABUBEKER / AFP

Le royaume chérifien a officiellement formulé une demande d'intégration à la communauté économique des états d'Afrique de l'ouest (Cédéao). Une démarche qui intervient un mois après le retour du Maroc au sein de l'Union africaine.

C'est en tant que premier investisseur en Afrique de l'Ouest que le Maroc - sur instruction du roi Mohamed VI - a officiellement demandé à intégrer la Cédéao, en tant que membre à part entière.

Dans la missive transmise à la présidence, le royaume chérifien met en avant les 23 déplacements du roi du Maroc dans 11 pays de la région et ses centaines de contrats d'investissements signés.

Objectif affiché : poursuivre l'intégration régionale du Maroc et contourner une Union du Maghreb arabe « éteinte », selon les termes de Mohamed VI dans son discours au sommet de l'Union africaine.

Bénéficiant actuellement du statut d'observateur, le Maroc demande ainsi à prendre pleinement part aux décisions économiques ouest-africaines, mais aussi, pourquoi pas, à participer aux décisions politiques en matière de maintien de la paix.

Signe de la pugnacité royale dans son offensive africaine, depuis son retour au sein de l'UA il y a un mois, le souverain chérifien poursuit ses tournées marathons sur le continent : après le Ghana, et la Guinée Conakry, Mohamed VI est actuellement en visite d'Etat en Côte d'Ivoire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.