Burkina Faso: attaques simultanées de deux commissariats de police dans le Nord

Deux assauts simultanés contre le commissariat de police de Baraboulé et de Tongomayel dans le nuit de lundi à mardi 28 février 2017.,
© GOOGLE MAPS

Burkina Faso, dans la nuit du lundi à mardi, deux commissariats ont été la cible d’attaques. Situés dans le Sahel burkinabè, les commissariats de Baraboulé et Tongomaël ont été criblés de balles. Des motos ont été emportées et d’autres incendiées. Selon un premier bilan, il y aurait un blessé léger dont la vie n’est pas en danger. Des ratissages sont en cours pour tenter de retrouver les assaillants qui ont pris la direction du territoire malien.

Le bilan provisoire de ces attaques fait état d’un blessé léger. Il s’agit de l’épouse d’un policier qui a été transféré à Djibo, le chef-lieu de province pour les soins appropriés. Ces individus non encore identifiés ont lancé les deux assauts simultanément autour de 23h, heure locale. Les policiers qui ont senti la menace ont juste eu le temps de se mettre à l’abri avant l’assaut.

Le commissariat de Baraboulé a été criblé de balles. Des motos et tout le matériel détruits. A Tongomaël, le commissariat a été incendié et deux motos ont été emportées. Une quinzaine de motos également incendiée. Dans leur repli en territoire malien, les assaillants ont incendié des bâtiments administratifs, dont la préfecture de Biguiel, située dans la même province.

Des renforts sont arrivés sur place et des ratissages sont en cours dans les villages de la province pour tenter de retrouver d’éventuels assaillants ou complices. C'est dans ce même secteur qu'une attaque similaire avait coûté la vie à 12 soldats, il y a deux mois, et deux attaques avaient fait plusieurs victimes parmi les forces de sécurité en mai et octobre derniers.