RDC: le HCR s’inquiète d’une hausse des réfugiés sud-soudanais

Kendrio, territoire d’Aru, province de l’Ituri (RDC): Le comité des refugiés sud-soudanais de Kendrio en territoire d’Aru échange avec la mission mixe MONUSCO-UNHCR et les autorités locales sur la situation sécuritaire et les besoins en assistance.
© Monusco/Anne Herrmann

En RDC, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) s'alarme d'une hausse du nombre de réfugiés venus du Soudan du Sud. Depuis fin décembre, c'est près de 20 000 réfugiés qui sont venus s'ajouter aux 50 000 déjà présents sur le territoire congolais. Le HCR s'inquiète de difficultés d'accès à ces réfugiés dans des zones reculées et appelle les casques bleus onusiens et les autorités congolaises à les aider à se rendre auprès des réfugiés.

Depuis à peu près janvier, nous avons une tendance de presque 1 000 par semaine, mais le nombre continue à monter parce qu’il y a un nouveau conflit. Quand ça a commencé, ils venaient petit à petit, mais maintenant il y en a 71 000 réfugiés à la frontière. Ils sont très près de la frontière et nous n’avons pas accès à tous ces réfugiés.

Ann Encontre
02-03-2017 - Par Léa-Lisa Westerhoff

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.