Republier
Tchad

L'UNDR, parti d'opposition tchadien, rejoint les rangs de l'Internationale socialiste

Saleh Kebzabo, président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), lors d'une rencontre à Ndjamena le 23 avril 2011.
© Gael COGNE / AFP

Le parti d'opposition tchadien UNDR de Saleh Kebzabo est désormais membre à part entière de l'Internationale socialiste. La formation en avait fait la demande il y a 5 ans. Et c'est désormais chose faite à l'occation du 25e congrès de l'Internationale socialiste qui s'achève ce samedi en Colombie.

L'IS rassemble plus de 150 partis et organisations politiques du monde entier. Pour le président de l'UNDR, Saleh Kebzabo, cette pleine adhésion va donner une plus grande aura, une meilleure chambre d'écho à son parti et à l'opposition tchadienne.

Après ce qui s'est passé l'année dernière, avec l'élection présidentielle que nous avons perdue sur un coup d'Etat électoral,... tout ce qui va se passer au Tchad va être regardé de plus près encore par l'IS et c'est une organisation dont la voix porte.
Saleh Kebzabo: «Pour nous c'est une reconnaissance internationale et un encouragement à continuer la lutte que nous avons engagée»
04-03-2017 - Par Pierre Pinto

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.