RDC: le rapatriement de la dépouille d'Etienne Tshisekedi reporté

Le cercueil d'Etienne Tshisekedi lors d'un hommage à Bruxelles, le 5 février 2017.
© REUTERS/Francois Lenoir

La dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi ne sera pas rapatriée à Kinshasa samedi prochain, a décidé sa famille. Pour Gérard Mulumba, frère cadet de l’opposant historique congolais décédé le 1er février à Bruxelles, la population de Kinshasa était trop fortement opposée à ce qu’il soit enterré dans un cimetière du centre-ville, obligeant la famille à changer d’avis.

C'est un report sine die. Le corps d'Etienne Tshisekedi devait être transporté le 11 mars en République démocratique du Congo, mais sa famille a finalement changé d'avis. Elle explique que le site du cimetière de la Gombe à Kinshasa ne convient pas au peuple congolais et aux militants de l'Union pour la démocratie et le progrès (UDPS).

Quand je suis arrivé à Kinshasa j'ai vu que la population n'acceptait pas du tout qu'il soit enterré là-bas, même provisoirement.
Gérard Mulumba
06-03-2017 - Par RFI

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, dit ne pas avoir à se prononcer sur cette décision qui appartient à la famille. Pour ce qui est du choix du site, « c’est au gouverneur de la ville de se prononcer », estime-t-il.

Les tergiversations autour du retour de la dépouille de l'opposant historique durent maintenant depuis plus d'un mois.