Republier
Guinée

Guinée: les manifestants révoltés par des propos de l'avocat général

Vue de Conakry, en Guinée.
© Getty Images/Waldo Swiegers/Bloomberg

« Les cas de décès sont essentiellement dus aux manifestants ». C'est la petite phrase qui crée la polémique en Guinée. Une petite phrase de l'avocat général près la cour d'appel de Conakry en conférence de presse, deux semaines après les violentes manifestations en marge de la grève des enseignants qui ont fait huit morts et une trentaine de blessés. Ibrahima Diallo, président des jeunes de l'Axe est l'un des porte-parole des manifestants. Il se déclare indigné par ces propos.

Nous sommes tous indignés.

Ibrahima Diallo, président des jeunes de l'Axe
09-03-2017 - Par Carine Frenk
« Les cas de décès sont essentiellement dus aux manifestants ». C'est la petite phrase qui crée la polémique en Guinée. Une petite phrase de l'avocat général près la cour d'appel de Conakry en conference de presse, deux semaines après les violentes manifestations en marge de la grève des enseignants qui ont fait huit morts et une trentaine de blessés. Ibrahima Diallo, président des jeunes de l'Axe est l'un des porte-parole des manifestants. Il se declare indigné par ces propos.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.