Les évêques africains veulent le retour des ondes courtes de Radio Vatican

Mât d'antenne et bâtiments de Radio Vatican, dans l'enceinte du Vatican.
© CC

« La Voix du pape et de l’Eglise en dialogue avec le monde » : tel est le slogan de Radio Vatican. Mais ce dialogue est déjà brouillé pour de nombreux Africains. Les évêques d’Afrique demandent le rétablissement des ondes courtes progressivement supprimées, pour écouter les programmes de Radio Vatican. Le comité permanent du symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (le SCEAM ) regrette que la réforme en cours des médias coupe la « radio officielle du pape » du continent.

Si les auditeurs de Radio Vatican sur le continent peuvent encore écouter l’actualité du pape et du Saint-Siège via un fort réseau de radios locales, les choix stratégiques du Vatican de privilégier la radio par internet et les nouvelles technologies font grincer des dents en Afrique.

Une inquiétude partagée par les auditeurs et qui remonte à Rome. Albert Mianzoukouta est journaliste à la rédaction africaine francophone de Radio Vatican: « On a reçu des lettres, effectivement, ou des réactions, des appels téléphoniques d'auditeurs se demandant "où est-ce que l'on va" surtout. Ce qui arrive maintenant c'est cette inquiétude un peu diffuse de se dire "mais est-ce que les nouvelles technologies vers lesquelles le flux des émissions de Radio Vatican va passer désormais vers l'Afrique, ne constitueront pas à la longue aussi un goulot d'étranglement qui fera en sorte que beaucoup seront privés du signal de Radio Vatican, parce qu'il faut maintenant passer par la radio digitale qui pose encore pour le moment des problèmes aujourd'hui en Afrique. Ceux qui ont un ordinateur peuvent ne pas avoir tout le temps l'électricité pour le faire fonctionner ».

Depuis 2012, les ondes courtes et moyennes de Radio Vatican avaient déjà migré sur la modulation de fréquence et sur internet pour l’Europe et les Amériques. Aujourd’hui, le secrétariat pour les communications qui chapeaute la réforme des médias au Vatican mise sur les nouvelles technologies, y compris sur le continent africain.

Si les évêques d’Afrique reconnaissent que Radio Vatican peut être reçue par internet, le fait est que de nombreux Africains n’ont simplement pas encore les moyens ou les technologies permettant d’y avoir accès, regrettent-ils. Les Africains ne veulent pas se couper de Rome. « Radio Vatican a toujours été une source fiable de nouvelles concernant l’Eglise universelle et un canal rapide pour partager des nouvelles sur l’Afrique avec le reste du monde » rappellent les évêques du continent.

Le site de Radio Vatican