Burkina Faso: Salifou Diallo élu à la tête du MPP pour succéder à Kaboré

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Kaboré (photo), cède à la place à Salifou Diallo à la tête du MPP.
© REUTERS/Stringer

Au Burkina Faso, le congrès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir, a pris fin. Sans grande surprise, c’est Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale, qui a été élu à la tête du parti pour succéder à Roch Marc Christian Kaboré. Pour le nouveau président du MPP, les chantiers sont nombreux entre la cohésion et la discipline au sein du parti ou la mise en œuvre du programme du président Roch Marc Christian Kaboré.

« C’est avec beaucoup de détermination mais aussi avec beaucoup d’humilité que j’accepte cette responsabilité envers toute la direction politique nationale. » A peine élu, Salifou Diallo égraine la liste des chantiers qu’il compte affronter.

Pour assurer l’unité et la cohésion au sein du parti, le nouveau président du Mouvement du peuple pour le progrès préconise un recadrage de certains militants : « Nous devons contrôler les actions. Est-ce dans un concours réellement à la mise en œuvre du programme ou bien s’ils sont là pour des intérêts personnels. Il faut que nos militants, dans les ministères, dans les sociétés, donnent le bon exemple si nous voulons donner du crédit à notre parti. »

Salifou Diallo pense également au renforcement et à l’élargissement du parti sur le terrain par le jeu des alliances ou de fusion. « Nous disons qu’il est temps de se lever au-dessus des sectarismes, explique-t-il, qu’il est temps que nous abandonnions nos chapelles étriquées afin de se donner la main pour reconstruire un grand parti de gauche au Burkina Faso, pour le léguer à notre jeunesse. C’est pourquoi nous appelons au renforcement des alliances déjà existantes, mais si possible à des fusions. »

Il est impératif, pour le parti, souligne Salifou Diallo le nouveau président du MPP, d’échanger trimestriellement avec le chef de file de l’opposition sur des questions intéressant la vie de la Nation.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.