RDC: fragile retour au calme à Tshimbulu

Tshimbulu, dans le Kasaï-Central. La Monusco s’y est rendue pour y promouvoir le dialogue.
© MONUSCO/Biliaminou Alao

En République démocratique du Congo (RDC), le calme est revenu à Tshimbulu dans le Kasaï-Central. Le chef-lieu du territoire de Dibaya était encore il y a quelques semaines l’épicentre de l’insurrection née de la révolte d’un chef coutumier, Kamuina Nsapu. Depuis, ce sont cinq provinces qui sont touchées avec l'apparition de ce groupe de miliciens qui se revendiquent du chef, aujourd'hui décédé. Il faut dire que Tshimbulu, c’est l’une des trois zones de déploiement des casques bleus, ils y sont arrivés il y a une quinzaine de jours. Si les habitants de cette localité sont heureux de retrouver un peu de paix, c’est encore très loin d’un retour à la vie normale. Car les affrontements continuent dans d’autres parties du territoire de Dibaya. C’est ce qu’explique cette habitante de Tshimbulu au micro de RFI.

Les gens n'ont pas le temps de travailler comme ils travaillent d'habitude.
Une habitante de Tshimbulu
12-03-2017 - Par Sonia Rolley