Cinéma: quand le Maroc se prend pour Hollywood

Le Maroc attire le cinéma et en particulier les productions étrangères (Photo: l'Atlas vu de Marrakech).
© DR

Année faste en 2016 pour le cinéma au Maroc. Le nombre de productions étrangères y bat des records. Plus de 24 longs métrages ont été tournés sur plateaux du royaume chérifien l'an dernier, selon le Centre cinématographique marocain. Les productions locales elles aussi se portent bien. Les studios marocains sont d'autant plus prisés des réalisateurs que l'Etat mène une politique volontariste et soutient les réalisateurs étrangers qui viennent travailler au Maroc.

Ce n'est pas encore Nollywwood mais il faudra peut-être parler un jour de Mollywood pour le Maroc, tant le royaume chérifien attire le cinéma et en particulier les productions étrangères.

En 2016, les Français Albert Dupontel, Arnaud Desplechin, ou encore l'Américain Robert Zemeckis ont choisi le Maroc pour y tourner tout ou partie de leurs longs métrages. Au total 24 films ont eu pour cadre les studios de Ouarzazate, ceux de Tanger... et l'année 2017 a commencé avec des chars de combats dans les rues de Casablanca pour les besoins d'un film de Jackie Chan.

L'attractivité marocaine s'explique à la fois par la professionnalisation des studios et des conditions financières avantageuses. Le Centre cinématographique marocain soutient les productions étrangères. Et si l'on inclut les courts métrages, les publicités et les documentaires, plus de 700 productions étrangères ont été tournées au Maroc.

Les films locaux ne sont pas en reste. Le secteur cinématographique bat des records avec là aussi 24 longs métrages tournés l'an dernier. La tradition d'accueil cinématographique du Maroc ne date pas d'aujourd'hui. Laurence d'Arabie, le chef d’œuvre de David Lean sept fois oscarisé a été tourné en 1961 au Maroc et plus récemment, certains épisodes de la célèbre série télévisée Games of Thrones ont pour décors les remparts d'Essaouira ou le ksar, le château fort, d’Ait-ben-Haddou dans la région de Ouarzazate.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.