Gabon: Ali Bongo célèbre les 49 ans du Parti démocratique gabonais

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba à Libreville, le 28 septembre 2016.
© RFI/Carine Frenk

Au Gabon, le week-end politique était très riche. Des soutiens du principal opposant Jean Ping se sont regroupés au sein d'un parti appelé Les Démocrates pour booster la résistance contre le pouvoir d'Ali Bongo, qu'ils accusent d'avoir volé la victoire de Jean Ping lors de la dernière élection présidentielle. De son côté, Ali Bongo, a commémoré le 49e anniversaire du Parti démocratique gabonais (PDG), fondé par Omar Bongo le 12 mars 1967. Ali Bongo n'a pas boudé son plaisir de communier avec sa base.

Malgré une blessure lors d'une séance sportive qui l'oblige à marcher à l'aide d'une béquille, le président Ali Bongo ne pouvait pas manquer ces moments. Près d'un an après sa réélection contestée, Ali Bongo a communié avec sa base. Assis sur un podium et entouré des caciques du parti, il a admiré un à un les groupes de danse des neuf provinces du Gabon qui rivalisaient de talent dans les louanges à sa gloire.

La ferveur qui rappelle les années Omar Bongo, président fondateur du PDG, était au rendez-vous, mais l'on a senti l'absence des barons qui ont claqué la porte pour devenir opposants.

C'est à ce titre que ce 49e anniversaire a été commémoré sous le signe des nouvelles adhésions au parti. L'occasion était toute indiquée pour le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie By Nzé, de répondre aux opposants proches de Jean Ping qui se sont regroupés samedi au sein d'un parti appelé Les Démocrates. « Ça veut aussi dire que l’élection maintenant est derrière nous. Je crois qu’ils préparent les élections législatives. Et c’est une très bonne chose. Nous aurions souhaité que tout le monde vienne au dialogue. S’ils ne viennent pas, ce n’est pas un problème. C’est le contenu qui fera la force de ce dialogue et nous mettrons un contenu fort, suffisant pour tous les Gabonais », a estimé le porte-parole du gouvernement. L'année prochaine, sauf changement, le PDG fêtera 50 ans soit un demi-siècle au pouvoir.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.