La RDC et le Rwanda approfondissent la recherche scientifique autour du lac Kivu

En novembre 2015 le Rwanda et la RDC ont signé un protocole d'entente sur la surveillance et la préservation du lac Kivu.
© MONUSCO/Charles Frisby

Des centres de recherches congolais et rwandais vont travailler de concert pour approfondir la recherche scientifique autour du lac Kivu situé à la frontière entre les deux pays. Ce projet d'1,3 million d'euros, et financé par le gouvernement néerlandais, a été annoncé vendredi 10 mars par le Rwanda. Il a pour objectif de mieux connaître la biodiversité et la géodynamique du lac Kivu et de ses environs.

En novembre 2015 le Rwanda et la RDC ont signé un protocole d'entente sur la surveillance et la préservation du lac Kivu. Cet accord prévoyait la mise en place d'un comité d'experts chargés de la surveillance de l'exploitation en cours côté rwandais du gaz méthane piégé dans ses profondeurs. Cela a été fait en avril 2016.

L'accord visait aussi à renforcer la recherche et promouvoir la collaboration scientifique entre les deux pays et ainsi mieux connaître le lac Kivu et sa zone alentour. Vendredi, le Rwanda a donc annoncé la mise en place de cinq projets de recherches collaboratifs.

L'Institut supérieur pédagogique de Bukavu, en partenariat avec l'université du Rwanda, évaluera par exemple les stocks de poissons du lac afin de promouvoir une pêche durable. Un autre projet sera consacré à l'étude la géodynamique du lac Kivu et de son bassin : les chercheurs de l'Observatoire volcanologique de Goma, l'INES de Ruhengeri et le Programme de surveillance du lac Kivu (LKMP) s'attèleront notamment à dessiner une cartographie du risque sismique de la zone. L'objectif est aussi de surveiller l'activité du dangereux voisin du lac, le volcan Nyiragongo, dont la dernière éruption remonte à 2002.