Mali: deux enquêteurs colombiens envoyés pour retrouver soeur Gloria

La religieuse colombienne soeur Gloria enlevée au Mali fait partie des titres de la presse en Colombie.
© Capture d'écran du site actuall.com

Toujours sans nouvelles d'une religieuse colombienne enlevée le 7 février dernier dans le sud du Mali. Deux enquêteurs colombiens sont arrivés, ce mercredi 15 mars au Mali. Au même moment, l'Eglise catholique malienne prend des initiatives pour qu'on n'oublie par soeur Gloria.

A Sikasso, chef-lieu de la région malienne où la religieuse colombienne a été enlevée, l’Eglise catholique a terminé ce mercredi 15 mars une neuvaine – neuf jours de prière – pour qu’on retrouve sœur Gloria. Au même moment, différentes paroisses maliennes ont déclenché une campagne médiatique. Annonces sur des radios, émissions télé, avec un seul objectif : qu’on n’oublie pas la religieuse enlevée début février par des hommes armés.

Du côté des recherches sur le terrain pour la retrouver, deux enquêteurs colombiens sont arrivés au Mali. Ils ont été vus dans la paroisse où le rapt s’est déroulé. Ils sont plutôt discrets. Egalement discret sur les recherches en cours, le ministère malien de la Sécurité. « Nous faisons ce qu’il faut pour retrouver l’otage et les ravisseurs », confie un responsable de ce ministère.

Sur le terrain dans le sud du Mali, là où le rapt s’est déroulé, les recherches se poursuivent avec plusieurs questions sans réponse. Par exemple : les auteurs du rapt sont-ils des islamistes ou sont-ils des sous-traitants d’un groupe jihadiste ? Voulaient-ils vraiment enlever la religieuse colombienne ou deux ressortissantes françaises qui étaient dans les parages le jour du rapt ?