Republier
Mali Défense

Mali: une importante cache d'armes mise au jour par Barkhane près de Kidal

Soldats français de la force Barkhane dans le centre-ville de Gao.
© RFI/David Baché

Au Mali, une opération des forces françaises Barkhane vient de s'achever dans la région de Kidal. Les militaires ont mis la main sur un important arsenal de guerre qu'ils ont fait exploser sur place.

Après dix jours de fouilles intensives, les soldats du groupement tactique désert Korrigan ont mis à jour plusieurs caches d'armes dans la région de Kidal. Plus de quarante tubes lance-roquettes, 5 000 munitions et une demi-douzaine d'obus de mortiers ont été retrouvés. Les militaires français de l’opération Barkhane ont tout fait exploser sur place.

L'origine de cet arsenal n'est pas encore connue, mais Barkhane précise qu’« il y avait des armes et des munitions presque neuves et d'autres plus anciennes ». Des experts en balistique étudient cet armement pour essayer de déterminer sa provenance.

Près de 450 soldats et 110 véhicules blindés, appuyés par trois hélicoptères, se sont relayés pendant cette opération qui a aussi permis de neutraliser un dispositif de tir indirect au niveau de Tessalit. Une roquette de 122 mm montée sur une rampe de lancement improvisée déclenchable par téléphone et pointée en direction de la ville. Les tirs indirects, les mines et les engins explosifs improvisés sont les principaux dangers dans cette partie du Mali, aussi bien que pour les populations que les forces internationales.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.