Tchad: Marine Le Pen a rendu visite aux militaires de l'opération Barkhane

Lors de son voyage au Tchad, Marine Le Pen a notamment pu rencontrer le président Idriss Déby le 21 mars 2017.
© BRAHIM ADJI / AFP

Suite et fin ce mercredi 22 mars de la visite de Marine le Pen au Tchad. La candidate d'extrême-droite à la présidentielle française a discuté hier avec le président Idriss Déby, notamment de sécurité, de lutte contre le terrorisme. A l'agenda de la présidente du Front national pour sa dernière journée au Tchad, une rencontre avec les militaires français de l'opération Barkhane. Mais tout ne se passe pas vraiment comme prévu et comme le souhaitait le FN.

Tout ne se passe pas exactement comme prévu pour Marine Le Pen en visite au Tchad. Ce mercredi matin, la présidence de la République a indiqué aux journalistes, de façon très laconique, que l’agenda de la Première dame ne prévoit pas de visite à l’hôpital de la Mère et de l’enfant en compagnie de Marine Le Pen. Pourtant un communiqué du Front national a annoncé que sa candidate se rendrait dans cet hôpital en compagnie de la Première dame du Tchad.

La candidate du Front national a tout de même rendu visite au dispositif de Barkhane, la force de lutte contre les groupes jihadistes dans le Sahel dont l'état-major est à Ndjamena, comme elle avait annoncé. Marine Le Pen a ensuite été reçue au Parlement où elle devait rencontrer le président de l’Assemblée nationale, Haroun Kabadi.

Cet après-midi, la candidate à l'élection présidentielle française devrait se rendre seule à l’hôpital de la Mère et de l’enfant, avant une conférence de presse qui marquera la fin de son séjour au Tchad.