Republier
Mali

Mali: violents affrontements communautaires dans la région de Ségou

Des éleveurs peuls du Gourma, au sud de Gao, Mali.
© wikipédia

Au Mali, des affrontements communautaires très violents ont opposé dans le centre du pays, ce mercredi, chasseurs traditionnels et éleveurs peuls. Il y a au moins huit morts.

Selon différentes sources, ce mercredi, des chasseurs traditionnels, communément appelés Dozos, ont été victimes à une soixantaine de kilomètres de la localité de Niono, dans le centre, du vol de plusieurs dizaines d’animaux. Certains leur servaient de bœufs de labour. Rapidement, les chasseurs traditionnels ont identifié les éleveurs peuls comme les auteurs du vol. Par représailles, ils ont pris la direction de la localité de Diabaly. Certains circulaient à moto.

A une vingtaine de kilomètres avant d’arriver dans la ville, ils ont été pris dans une embuscade. Il y a donc eu des affrontements et au moins huit personnes ont été tuées. Les victimes viennent des deux camps. Par ailleurs, 13 blessés ont été transportés vers la localité de Niono. Ce jeudi, ils ont reçu la visite des autorités locales. Selon l’armée, un renforcement du dispositif sécurité est en cours pour maîtriser la situation.

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’affrontements sanglants se déroule au centre du Mali. Des voix de plus en plus nombreuses demandent à l’Etat de trouver une solution durable pour mettre fin à cette situation.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.