Maurice: une vaste filière de trafic d'héroïne mise au jour

Une saisie record de drogue avait déjà été effectuée dans le port de Port-Louis, la capitale mauricienne, le 9 mars 2017.
© Wikimedia Commons / Hansueli Krapf

La brigade antidrogue mauricienne met au grand jour un important trafic d'héroïne par voie maritime. Après une saisie record, le 9 mars, une nouvelle cargaison a été découverte samedi 25 mars, toujours dans le port. Le mode opératoire des trafiquants est le même. La police mauricienne a arrêté deux suspects et recherche le cerveau présumé qui a fui en Afrique du Sud.

Si les saisies de drogue n'étonnent plus grand monde à Maurice, en revanche l'ampleur du mode opératoire découvert dans le port ne laisse personne insensible. La valeur marchande de la saisie est chiffrée à deux milliards de roupies, soit 27 millions d'euros. Du jamais-vu.

Les 135 kg d'héroïne étaient cachés dans des cylindres comparables à des bouteilles de gaz que la brigade antidrogue a dû découper. La cargaison a été embarquée dans le port de Durban. Cette filière a permis une double saisie en deux semaines.

La police mauricienne avait reçu des informations sûres, mais il y a eu aussi des fuites que le Premier ministre a publiquement déplorées. Le cerveau présumé a fui le pays la veille de la première saisie. La police pense qu'il s'est d'abord rendu en Afrique du Sud et a sollicité Interpol pour lancer un mandat d'arrêt international.

Entre-temps, sur le sol mauricien, deux suspects ont été arrêtés. D'autres sont dans le viseur d'une commission d'enquête créée pour venir à bout de ce fléau qu'aucun gouvernement depuis 40 ans n'a pu contrôler.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.